RSS Feed Twitter

Articles associés au tag ‘Dominique BERNARD’

Méditer pour libérer votre potentiel caché – partie 1

10 mai 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

 Powered by Max Banner Ads 

La méditation est souvent mal comprise par ceux qui ne la pratiquent pas. Très souvent, j’entends que la méditation est rapportée comme un « état altéré de la conscience ». Cela retentit comme quelque chose d’enivrant plutôt qu’apportant la clarté à un esprit encombré.

Sans pousser trop loin les explications de ce qu’est la méditation, ou de ce qu’elle n’est pas, concentrons-nous sur une des nombreuses choses qu’une pratique quotidienne de la méditation peut vous apporter.

La méditation est généralement vue dans de nombreux cours de yoga, mais elle a été pratiquée par une série de cultures comme les prêtres catholiques et les Samouraïs japonais, qui ont pratiqué une forme de méditation zen. Je mentionne ceci afin que vous puissiez visualiser le plein éventail de la méditation et de ses nombreuses facettes.

Il y a de nombreuses formes et une grande variété de types de méditation, mais la forme la plus facile à apprendre est, « méditation consciente de la respiration ». Comparée à beaucoup d’autres techniques de méditation, celle-ci permettra à n’importe qui d’éprouver les avantages de la méditation dans un laps de temps bien plus court.

En ce point, laissez-nous considérer que dans la méditation et les professeurs de yoga comparent souvent l’esprit à un singe. De nombreuses pensées traversent, en même temps, notre cerveau et il est difficile de contrôler toutes nos impulsions et bien moins encore, de pouvoir se reposer et méditer. Alors, pourquoi passer par toutes ses difficultés ?

Libérer le potentiel illimité de votre esprit

La méditation a de nombreuses récompenses et nous allons maintenant en considérer une d’une extrême valeur. Par la pratique quotidienne de la méditation, vous allez pouvoir libérer le potentiel illimité de votre esprit. La capacité de changer ou de modifier l’univers, commence à partir d’une seule pensée de votre esprit.

Un homme a  décidé d’exploiter la puissance du feu, avait-il prévu l’effet du réchauffement global ? Comment pouvait-il imaginer où nous en serions aujourd’hui ? Ce n’est là qu’un exemple de karma parmi des milliers – la loi de la cause à effet. Par conséquent, un changement apparemment tout petit, de n’importe quelle sorte, aura un effet d’ondulation sur l’univers.

Certaines de ces graines pour changer l’univers, repose enfermée dans votre esprit, mais vous avez la capacité de façonner l’avenir par les toutes petites modifications que vous mettez en œuvre. Disons que vous avez un ami, un membre de la famille ou un associé, qui s’occupe profondément de vous, mais, jusqu’ici, vous l’avez toujours pris pour acquis. Pouvez-vous imaginer ce qui se produirait si vous preniez le temps de soigner cette relation ?

La réponse est que vous auriez un allié fidèle et loyal, en faisant simplement preuve de bienveillance et d’appréciation.

Vous avez la capacité de changer votre propre personnalité et d’influer sur le monde autour de vous. Si tout va bien, votre personnalité continuera toujours d’évoluer pour devenir meilleure, si tel est le cas, ceci altérera sur chacune des personnes autour de vous pour les amener vers le meilleur.

Dominique BERNARD

http://bienetreavecsoi.promety.net

 

Astuces pour éliminer efficacement le stress

7 mai 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Organisez-vous, et ceci vous dégagera du temps pour vous détendre et vous libérer de votre stress. Une méthode simple et efficace est de tout simplement, chaque matin noter soit sur un agenda ou un carnet, toutes les activités à effectuer au cours de la journée. Ensuite de cocher celles qui sont exécutées, ceci vous permettra de ne rien oublier et également de maitriser votre temps pour vous libérer du stress.
Prévoyez également des plages de temps pour faire face aux imprévus, et aussi pour pouvoir effectuer des pauses pour évacuer votre stress.

Evitez les boissons excitantes, comme le café, l’alcool. Par exemple, le café à faible dose améliore l’activité cérébrale en peu de temps ( les effets de la caféine parviennent au cerveau dès la cinquième minute après son ingestion). Par contre, les effets nocifs apparaissent environ après la troisième tasse, troubles cardiaques, irritabilité, stress, anxiété, insomnie.
Une bonne alimentation est une aide précieuse pour retrouver une bonne santé, son énergie vitale et se libérer du  stress. La pause repas doit-être un moment de plaisir, prenez le temps de manger pour vous détendre et décompressez pour éliminer le stress.
Evitez de prendre des repas trop copieux, et surtout n’oubliez pas les aliments riches en glucides qui vous apporteront les sucres lents indispensables à la résistance au stress au cours de la journée (riz,pâtes,féculents, fruits et légumes).
Buvez quotidiennement 2 litres d’eau, répartis régulièrement au cours de la journée, pour épargner le stress à votre corps. Il faut savoir que seulement 2% de manque d’eau dans votre corps correspond à une perte de 20% de vos capacités physiques et intellectuelles.

Apprenez à dire non au travail, comme dans le milieu familial. Cela vous évitera de vous retrouver avec un surplus de travail ou dans uns situation déplaisante génératrice de stress.

Réservez-vous des moments de détente et de loisirs. Une activité sportive plaisante entre amis est une méthode prodigieuse pour évacuer le stress. Sports en salle, cours de danse, ou bien petit footing en forêt sont remarquables pour se libérer du stress.
Dormez suffisamment et à heures régulières. Cela permettra à votre corps de bien récupérer. Le manque de sommeil est responsable de nombreux maux sur la santé: fatigue, manque de concentration, irritabilité, stress, nervosité.

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

Comment Vous Motiver Pour Toujours

18 avril 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

De la même façon que le pouvoir de la volonté est un facteur essentiel dans l’atteinte du succès, à certains moments, le découragement et le manque de motivation peuvent vous empêcher d’atteindre votre objectif. Et il ne tient qu’à vous et à vous seul de concevoir des techniques qui vous aideront à tenir la route malgré les difficultés.

Il est utile d’avoir des objectifs visuels. Quel que soit ce que vous visez, rendez-le visuel. Cela peut être quelque chose de matériel comme une voiture, ou des vacances dont vous rêviez depuis très longtemps.

Prenez ou découpez une image de cela et affichez-la à un endroit visible au travail ou à la maison, mais à un endroit où vous pourrez la voir souvent. Et quand vous vous sentirez découragé, cela vous rappellera votre objectif et vous aidera à garder le cap.

Faites un contrat avec vous-même. Selon des recherches sur la motivation, les gens qui écrivent des listes de tâches ont beaucoup plus de succès à atteindre leurs objectifs prévus que les gens qui ont juste des listes mentales.

Mettre d’une certaine façon quelque chose par écrit lui donne plus de force sur le plan psychologique. Ceci peut aussi être la raison pour laquelle la plupart des cultures donnent beaucoup d’importance au respect des contrats. Dans le contrat, vous pouvez aussi inclure une certaine récompense que vous vous octroierez une fois l’objectif accompli.

Après tout, tout le monde aime être récompensé après avoir fait un bon travail. Même une simple tape sur le dos en plus d’un « bon travail », ou d’un « merci » peut faire l’affaire et donner à toute personne la poussée additionnelle pour continuer, mais malheureusement, cela ne se fait pas toujours. En considérant que cela est aussi essentiel pour rester motivé, vous devez apprendre à trouver une façon d’obtenir cet encouragement de vous-même en vous faisant plaisir.

Les personnes abusives diminuent votre estime personnelle et vous rabaissent. Éloignez ces personnes négatives de votre vie. Entourez-vous de personnes positives. Imitez leur exemple. Souriez amplement et ayez des pensées positives.

Elles vous donneront un aperçu plus brillant et vous permettront d’avoir une image plus claire de ce que vous voulez réellement et un esprit frais pour savoir quelles étapes parcourir pour y arriver.

Au lieu d’attendre que les choses arrivent, essayez d’être proactif et PERMETTEZ AUX CHOSES D’ARRIVER. L’inactivité ralentit le cerveau et fait stagner votre potentiel à atteindre vos objectifs.

Lisez des livres et autres écrits pour vous inspirer. Ils vous aideront à améliorer votre attitude et soigner votre esprit. Un livre d’histoires de succès s’avère aussi encourageant. Non seulement vous apprendrez des expériences des autres, mais vous tirerez d’eux des pensées qui augmentent votre confiance en vous-même. Et l’histoire sera un instrument pour vous motiver à poursuivre votre objectif et avancer avec vos plans. Si ceci semble toujours insuffisant, suivez une formation ou des cours.

Souvent, ne pas savoir comment et où commencer est frustrant. La connaissance est le pouvoir. Il est fortifiant d’avoir une compréhension claire de comment et où commencer et cela vous donnera l’accélération nécessaire pour atteindre la cible que vous visez et avancer vers elle.

S’il vous semble toujours que cette accélération nécessaire vous manque, après avoir énuméré tous ces trucs et astuces pour vous motiver vous-même, il y a une dernière chose que vous pouvez essayer.

Quelque soit ce que vous voulez accomplir, FAITES-LE ! Continuez de viser haut et allez-y !

Mettre réellement la main à la pâte règle le problème de la motivation. En vous « forçant » tout simplement à faire les choses, votre dynamisme augmentera graduellement au fur et à mesure que vous avancerez et, avant de vous en rendre compte, vous aurez fini la tâche ou aurez finalement atteint votre but.

Diviser pour régner est la clé.  Divisez l’objectif apparemment inaccessible en de petites étapes réalisables. Cela deviendra, non seulement moins accablant, mais la vue des résultats « immédiats » augmentera aussi votre confiance dans la réalisation possible de l’objectif.

Le manque d’information nous affecte tous, mais si vous ne vous encouragez pas vous-même à accepter les opportunités et à être mis à l’épreuve, personne d’autre ne le fera. Il est plus important de garder un œil sur votre but, trouvez des façons de continuer, et en un rien de temps, vous en récolterez les bénéfices.

Et si au début vous ne le faisiez juste pour la récompense matérielle, vous apprendrez aussi que l’achèvement, la satisfaction et la réussite personnelle que vous obtiendrez en atteignant votre objectif sont un sommet très agréable qui vous permettra de garder constamment en marche le moteur qui est en vous.

Dominique BERNARD

http://www.coaching-facile.com/uuBGcU37

 

 

Conseil en développement personnel : Méditation

15 avril 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Il y a des moments particuliers dans la vie où vous aimeriez dépendre des conseils de quelqu’un. Mais, au cas où les choses tourneraient mal, même si les conseils vous ont été donnés avec les meilleures intentions, vous finirez toujours par blâmer cette personne.

C’est pour cela que les spécialistes vous recommandent fortement, chaque fois que vous vous retrouvez à la croisée des chemins, de prendre toujours les décisions vous-même.

La question qui se pose est : quelle est la meilleure solution et comment pouvons-nous savoir comment la prendre ?

Quelle que soit votre âge, vous devez être arrivé dans votre vie à un point où vous devez prendre une grande décision qui affectera probablement votre existence.

Il n’y a aucun doute qu’il y a certains moments dans la vie où vous vous sentez seul et désorienté et vous pensez que vous pouvez utiliser des conseils de développement personnel pour savoir comment agir dans votre vie.

La réponse n’est jamais simple. Néanmoins, il y a un conseil de développement personnel qui peut être très utile et qui, employé régulièrement, aura de formidables résultats.

Il est appelé « la méditation » et elle a été utilisée pendant des siècles dans certains rituels et par des civilisations anciennes. Même dans les livres anciens et réputés, comme la Bible, les gens sont invités à méditer, à découvrir et à combattre le mal en eux et grâce à la connaissance, à prendre le contrôle de leurs décisions et de leurs vies.

Comment procéder pendant la méditation ?

Avant tout, vous devez vous éloigner de toute source de distraction. Vous ne pouvez à la fois analyser vos sentiments et vos pensées les plus profonds et regarder un film.

Ensuite, vous devez vous poser une série de questions qui vous aideront à mieux déterminer qui vous êtes réellement. Les questions devraient avoir rapport avec les aspects quotidiens.

Qu’aimez-vous faire?

Qu’est-ce qui vous a rendu le plus fier de vous-même dans votre vie ?

Qu’avez-vous toujours voulu faire et que vous n’avez jamais trouvé le temps de faire ?

Quel rôle joue l’argent dans votre vie ?

Qu’est-ce qui est plus important pour vous, votre famille ou votre carrière ?

À quel point dépendez-vous des autres ?

Si vous êtes inquiet à propos de certaines décisions à prendre, posez-vous des questions qui ont un rapport avec ce problème. Si vous êtes embarrassé lorsque vous vous posez ces questions, pensez aux sujets courants que les gens doivent traiter au cours de leur vie.

N’oubliez pas de noter les réponses. Essayez de vous concentrer et d’être sincère. Après tout, personne ne vous jugera.

Toutes ces questions vous aideront à déterminer exactement où vous en êtes et ce que vous attendez de la vie. Tout ce que vous avez à faire c’est d’effectuer une bonne interprétation de vos propres réponses.

Pour bien faire, aidez-vous avec une tasse de thé ou de votre café favori et prenez le temps de les analyser minutieusement. Marquez avec un stylo rouge les réponses dont vous êtes fier et avec un stylo noir celles dont vous n’êtes pas fier.

Mettez la liste quelque part où vous pourrez la voir plus d’une fois dans la journée, ou affichez-la même à plusieurs endroits.

Vous remarquerez que, étape par étape, même sans le vouloir, les choses noires sur votre liste deviendront rouges. N’oubliez pas de renouveler la liste lorsque la plupart des questions seront devenues rouges ! C’est la meilleure façon d’être toujours au courant de ce que vous espérez de la vie.

Suivez ce simple conseil de développement personnel et voyez vous-même les résultats positifs.

 

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

Introduction à la méditation

10 avril 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

 

 

La méditation se rapporte à un état où votre corps et votre esprit sont consciemment détendus et concentrés. Les praticiens de cet art rapportent une augmentation de la conscience, de l’attention et de la concentration, aussi bien que des perspectives plus positives dans la vie.

La méditation est le plus généralement associée aux moines, aux mystiques et à d’autres disciplines spirituelles. Cependant, vous ne devez pas être un moine ou un mystique pour apprécier ses avantages. Et vous ne devez pas même être dans un endroit spécial pour la pratiquer. Vous pourriez même vous y prêter dans votre propre salle de séjour !

Bien qu’il y ait beaucoup de nombreuses approches à la méditation, les principes fondamentaux demeurent les mêmes. Le plus important parmi ces principes est l’élimination des pensées obstructives, négatives, errantes et fantasques afin de  calmer l’esprit avec un sens profond d’attention. Ceci dégage l’esprit des débris et le prépare pour une qualité plus élevée d’activité.

Les pensées négatives que vous avez peuvent concerner ces voisins bruyants, ces fonctionnaires autoritaires, ce PV que vous avez reçu, on dit aussi que le Spam non désiré contribue à la  `pollution’ de l’esprit, alors jetez tout ça dehors et gardez l’esprit clair de sorte qu’il puisse se concentrer sur des pensées plus profondes et plus compréhensibles.

Certains praticiens vont même jusqu’à couper toute entrée sensorielle, aucune vue, aucun bruit et rien à toucher afin de ne pas être distraits par une quelconque agitation. Vous pouvez maintenant vous concentrer sur une pensée intense et profonde si vous le souhaitez. Cela peut sembler assourdissant au début, parce que nous sommes tellement habitués à constamment voir et entendre des choses, mais tout en continuant votre exercice vous vous trouverez vous-mêmes beaucoup plus sensibles à toutes les choses autour de vous.

Si vous trouvez que les positions de méditation que l’on peut voir à la télévision avec des dos arqués et des contorsions qui semblent douloureuses vous n’avez pas besoin de vous inquiéter. Le principe ici est d’être dans une position confortable favorisant la concentration. Ceci peut se produire tout en étant assis les jambes croisées, debout, couché et même en marchant.

Si la position vous permet de vous détendre et de vous concentrer, alors se sera un bon point de départ. Assis ou debout, le dos devrait être droit, mais ne vous tendez pas et ne vous forcez pas. En d’autres positions, le seul « non » serait une posture avachie dans laquelle vous risqueriez de vous endormir.

Les vêtements lâches et confortables aident beaucoup dans le processus de méditation, des vêtements trop bien ajustés ont une tendance à vous étouffer et à vous rendre tendus.

L’endroit où vous allez exécuter la méditation devrait avoir une atmosphère relaxante. Cela peut être dans votre salle de séjour,  chambre à coucher ou n’importe quel endroit dans lequel vous vous sentez à l’aise. Vous pouvez utiliser une natte d’exercice si vous prévoyez de prendre des positions plus stimulantes (si cela vous aide à la concentration et si le contorsionniste caché en vous, vous pousse au défit). Vous pouvez aussi arranger l’endroit de sorte qu’il soit reposant pour vous.

Le silence aide la plus part des personnes à se détendre et à méditer, il vous faut un endroit calme et isolé loin du téléphone et du bruit de la machine à laver. D’agréables parfums aident également à cet égard, des bougies aromatiques peuvent être parfaites dans ce sens.

Les moines que vous voyez à la télévision faisant ces bruits monotones exécutent réellement leur mantra. En termes simples, le mantra est une incantation courte, un simple bruit qui, pour ces praticiens, possède une valeur mystique.

Vous n’avez pas besoin de faire ce genre de chose ; cependant, ces actions répétées telles que la respiration et le fredonnement peuvent aider à la concentration et à amener le praticien à un degré de conscience plus élevé.

Le principe ici est la concentration. Vous pouvez également essayer de vous concentrer sur un certain objet ou une pensée, voire même, tout en gardant vos yeux ouverts, vous concentrer sur une simple vue.

Une routine type peut vous plonger dans un état méditatif silencieux de chaque partie de votre  corps et concentrer votre conscience sur cette petite partie de votre quotidien. Pendant que vous faites cela vous devez être sensibles à chaque tension de chacune des parties de votre corps. Visualisez mentalement le relâchement de ces tensions. Cela fonctionne à merveille.

Vous trouverez également de nombreux CD de méditation sur le marché, il a été prouvé scientifiquement qu’ils changent vos ondes cérébrales de telle manière qu’ils vous aident à réaliser la méditation profonde.

En tout, la méditation est une pratique relativement sans risque et les efforts valent la peine, si on peut dire efforts, rappelez-vous que nous parlons relaxation.

Les études ont prouvé que la méditation provoque des effets physiologiques bénéfiques au corps. Et il y a eu un consensus croissant dans la communauté médicale pour étudier plus en profondeur ses effets. Commencez dès maintenant à vous créer une meilleure santé et un meilleur bien-être… commencez à méditer aujourd’hui !

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

 

La sérénité

4 avril 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

La sérénité se rapporte à un état de paix où l’esprit est calme et imperturbable par l’environnement externe. Cet échelon spirituel très élevé, ou paix intérieure, est accompagné d’un sens de contentement et de bonheur. Les êtres humains sont distincts de toutes autres formes de vie par leur intelligence et leur conscience. L’esprit conscient perçoit le monde externe et sent diverses émotions basées sur des expériences et la perception.

Ces sensations, émotions et sentiments, tour à tour, déterminent notre équilibre intérieur ou « vie intérieure ».  La conscience, qui provient de l’intériorisation des valeurs et des morales sociales, joue également un rôle important en dirigeant l’équilibre intérieur. Le plus souvent, la vie ou l’équilibre intérieur  d’un esprit humain est dans un état perturbé. L’esprit n’est jamais en paix et le chaos règne dû à la colère, la honte, les sentiments de culpabilité et la tristesse. L’esprit humain tâche de rétablir le bon équilibre. La recherche éternelle pour le but ultime : le bonheur passe par de nombreuses directions.

Certains cherchent le répit dans diverses formes d’addictions et d’autres en se submergeant passionnément dans le travail ou le plaisir. Ces voies, cependant, ne rassasient jamais le vrai désir pour la paix ou la tranquillité. La sérénité  est accomplie en essayant d’abord d’obtenir la paix intérieure. L’étape la plus importante dans cette direction est d’identifier l’enfant intérieur de l’esprit. La deuxième étape consiste à émanciper l’enfant intérieur de toutes les formes d’abus et en l’aimant sans réserve, comme un enfant.

L’amour de soi est la clef à la sérénité. S’aimer et s’accepter soi-même n’exige pas d’être dirigé par l’enfant intérieur. On devrait prendre la commande en tant qu’être conscient et s’acceptant soi-même. Certains trouvent la sérénité dans la nature ; pour d’autres, la sérénité est trouvée auprès de la famille et les amis. La véritable sérénité est accomplie lorsque l’on autorise notre vie intérieure à se refléter sur notre vie extérieure.

Dominique BERNARD

www.coaching-facile.com/uuBGcU37

 

 

Apprendre à méditer.

28 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Dans l’agitation du monde actuel, apprendre à méditer peut apporter un sens au calme et à la satisfaction intérieure. La pratique de la méditation est un passage dans votre conscience intérieure, qui a pour résultat une augmentation de la conscience de votre propre existence et de votre rapport global avec le cosmos.

Si vous cherchez à répondre à cette fameuse question : « qui suis-je et pourquoi suis-je ici ? » ou si vous cherchez simplement à apprendre une technique simple de relaxation, il se pourrait que la méditation soit la bonne réponse pour vous.

Bien qu’il y ait des centaines de techniques établies, comment vous allez méditer vous incombe vraiment. Vous pouvez sélectionner et choisir parmi différentes écoles de pensée et trouver une technique qui convienne mieux à votre personnalité. Cependant, bien que la méditation ait beaucoup de  contextes culturels différents, il y a certaines facettes générales qui dépassent les limites de n’importe quelle culture.

Selon la philosophie orientale, méditer signifie penser à l’éternel, ou plutôt augmenter votre conscience jusqu’à ce que vous soyez en harmonie avec le cosmos dans son ensemble. Les émotions transcendantales aiment le chagrin, l’euphorie ou même l’amour. Ils peuvent disparaitre, mais l’univers est éternel. Par la suite, avec la pratique, apprendre à méditer peut vous amener dans une harmonisation plus étroite avec les véritables racines et les buts de l’existence même.

Même si vous n’êtes pas intéressé par les implications métaphysiques de la méditation, méditer a un véritable effet sur la santé.

 Apprendre à méditer peut avoir des effets positifs sur les maladies générées par le stress telles que la tension artérielle et les problèmes cardio-vasculaires. En conjonction avec des approches traditionnelles de la médecine occidentale, la méditation peut cibler les causes premières de certaines conditions dues au stress en apaisant et en éclaircissant les esprits.

Il existe de nombreuses techniques de relaxation issue de la méditation. Vous pouvez méditer assis, debout ou allongé, sur une chaise ou sur le plancher. Apprendre comment méditer n’est pas difficile. Il y a de nombreux programmes en ligne qui peuvent vous enseigner les bases et vous aider à démarrer. Ces programmes peuvent vous guider à chaque étape du processus de la méditation, vous fournir des astuces sur des postures appropriées et vous enseigner comment créer la situation idéale pour votre séance de méditation.

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

 

Qu’est-ce que la méditation et comment méditer ?

25 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Vous pouvez employer la méditation pour améliorer votre santé mentale et vos capacités, mais aussi pour améliorer votre santé physique.  Certaines de ces techniques sont très simples, vous pouvez les apprendre à partir d’un livre ou d’un article, d’autres exigent les conseils d’un professeur qualifié de méditation.

Qu’est ce que la méditation ?

La plupart des techniques appelées méditation incluent ces composants :

  • Vous êtes assis ou allongé dans une  position détendue.
  • Vous respirez régulièrement. Vous inspirez profondément pour obtenir assez d’oxygène. Quand vous expirez, vous détendez vos muscles de sorte que vos poumons soient bien vidés, mais sans tensions.
  •  Vous cessez de penser aux problèmes et aux soucis quotidiens.
  • Vous concentrez vos pensées sur un certain bruit, un certain mot que vous répétez, une certaine image, un certain concept abstrait ou un certain sentiment. Votre attention entière devrait être dirigée sur l’objet sur lequel vous avez choisi de vous concentrer.
  • Si quelques pensées étrangères s’introduisent, bloquez cette pensée étrangère, et retournez à l’objet de la méditation.

Les différentes techniques de méditation diffèrent selon le degré de concentration et selon comment des pensées étrangères sont traitées. Dans certaines techniques, l’objectif est de se concentrer tellement intensément qu’aucune pensée étrangère ne peut se produire.

Dans d’autres techniques, la concentration est plus détendue de sorte que les pensées étrangères arrivent facilement. Quand ces pensées étrangères sont découvertes, on les bloque et on retourne à la méditation pure d’une façon décontractée. Les pensées qui viendront à l’esprit, seront souvent des choses que vous avez oubliées ou supprimées et elles vous permettront de redécouvrir des choses cachées dans votre mémoire. Cette redécouverte aura un effet psychothérapeutique.

Les effets de la méditation  La méditation a les effets suivants :

  • La méditation vous apportera le repos et la récréation.
  • Vous apprendrez à vous détendre.
  • Vous apprendrez à mieux vous concentrer sur la résolution des problèmes.
  • La méditation a souvent un bon effet sur la tension artérielle.
  • La méditation a des effets bénéfiques sur des processus intérieurs du corps, comme la circulation, la respiration et la digestion.
  • La méditation régulière aura un effet psychothérapeutique.
  • La méditation régulière facilitera le système immunitaire.
  • La méditation est habituellement plaisante.

LA DIFFÉRENCE ENTRE L’HYPNOSE ET LA MÉDITATION

L’hypnose peut avoir certains effets relaxants et psychothérapeutiques identiques à ceux obtenus par la méditation. Cependant, quand vous méditez vous prenez les commandes vous-même ; par l’hypnose vous avez laissé une autre personne prendre les commandes. D’autre part, l’hypnose n’aura pas un effet de formation sur votre capacité de concentration.

UNE FORME SIMPLE DE MÉDITATION  Voici une forme simple de méditation :

  • Asseyez-vous dans une bonne chaise en position confortable.
  • Détendez tous vos muscles autant que vous pouvez.
  • Cessez de penser à n’importe quoi, ou essayez au moins de ne pas penser à n’importe quoi.
  • Expirez en détendant tous les muscles de votre appareil respiratoire.
  • Répétez cela pendant 10 à 20 minutes :
  • Inspirez tellement profondément jusqu’à ce que vous sentiez que vous avez assez d’oxygène.
  • Expirez en détendant complètement votre poitrine et votre diaphragme.
  • Chaque fois que vous expirez, pensez au mot « un » ou tout  autre mot simple à l’intérieur de vous-même. Vous devriez penser le mot d’une façon prolongée, et de sorte que vous l’entendiez à l’intérieur de vous utilisez votre voix intérieure et essayez d’éviter de le prononcer normalement.
  • Si des pensées étrangères entrent, arrêtez simplement ces pensées d’une façon détendues, et continuez de vous concentrer sur votre respiration et le mot que vous répétez.

Pendant que vous procédez à cette méditation, vous devriez vous sentir davantage détendu dans votre corps et dans votre esprit, vous devriez aussi sentir que vous respirez régulièrement et  plus efficacement et que la circulation du sang dans tout votre corps devient aussi plus efficace. Vous pouvez également sentir un plaisir mental croissant pendant toute la méditation.

LES EFFETS DE LA MÉDITATION SUR LES MALADIES  Comme tout exercice, la méditation peut être exagérée. Par conséquent vous ne devriez pas méditer trop longtemps ou trop  concentré au point d’en ressortir exténué ou vidé mentalement.

La méditation peut parfois être un problème pour des personnes souffrant de maladies mentales, d’épilepsie, de problèmes cardiaques sérieux ou des maladies neurologiques. D’un autre côté, la méditation peut être utile dans le traitement de ces derniers.

Les gens souffrant de telles conditions devraient vérifier quels effets peuvent avoir les différents genres de méditation sur leurs propres problèmes de santé, avant de commencer à pratiquer la méditation. Si vous êtes dans l’une de ces conditions, il vous est recommandé d’apprendre la méditation avec l’aide d’un professeur, d’un psychologue ou d’un professionnel de la santé expérimenté qui emploi la méditation comme module de traitement pour des maladies réelles.

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

Pourquoi vous devriez méditer ?

21 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Les effets secondaires de la méditation sont positifs et innombrables.
Des études ont démontré que ceux qui méditent de façon régulière ont réduit la maladie, le stress et leur besoin de repos.
Mais une parmi les nombreuses raisons indiscutables de méditer est que le processus de la méditation lui-même est sublime. La méditation ne dépend pas du résultat, mais l’acte de la méditation lui-même est un bonheur, transportant quelqu’un à un état de contentement et de conscience tranquille déjà pendant la formation de la méditation, pas simplement à la fin de la formation. En fait, la formation n’a aucun commencement et ne finit jamais.
Nous tous, autant que nous sommes, subissons dans cette époque moderne l’impact constant du stress. Nous sommes bombardés par des énergies non invitées sous forme des choses telles que : la télévision, la pollution acoustique, les disputes et les personnes en colères ou envieuses. Afin de contrecarrer cette force énormément accablante de négativité et de détresse, nous avons besoin d’une puissance supérieure, recueillie en nous-mêmes et la méditation nous relie à ce réservoir interne nettoyeur, énergie éclairante.

Il y a très longtemps, la nature entourait les personnes dans leurs routines et rituels de vie quotidienne. Il n’y avait aucune vibration sonore artificielle de téléphones ou de machines ; il n’y avait aucun stress et maladie résultant des complexités industrielles urbaines. Il y avait le bruit de l’eau, le fredonnement du vent, la beauté des étoiles dans le ciel et les parfums de la terre. Il y avait des rythmes normaux dans chaque aspect de la vie, les gens plantaient des graines, les élevaient afin d’en faire de la nourriture tout en observant les cycles de la nature puisqu’ils y étaient reliés.
De nos jours nous pouvons vivre toute notre vie entière sans jamais entrer en contact avec la nature d’une manière directe. Nous vivons dans des climats commandés artificiellement, nous achetons la nourriture dans des restaurants rapides ou des magasins où la nourriture est empaquetée dans une usine, nous divorçons totalement de nous-mêmes, de nos origines normales et organiques et de notre système original de vie.
La méditation nous apporte une méthode facile, commode, transportable pour entrer dans ces rythmes normaux perdus, en fermant le monde autour de nous, en laissant aller nos corps et en dégageant l’esprit de tout le stress artificiel qu’il recueille sciemment ou inconsciemment pendant notre vie.
La méditation ne coûte rien, elle n’a aucun affect latéral nocif et elle n’ajoutera pas de calories ou de cholestérol à votre corps. Elle ne provoque pas de dépendance comme les drogues et l’alcool. Mais elle fournit à ceux qui la pratiquent un sens élevé de bien-être, souvent comparé à un « mieux-être » naturel bien plus puissant que ceux induits par des drogues et ce composant de la méditation peut être entièrement étreint pour ses avantages positifs et sains.
Le corps humain est une création complexe et dans le cerveau, le corps produit naturellement des drogues qui sont des centaines de fois plus puissantes que les narcotiques pharmaceutiques.
Pendant que l’on médite, le corps sécrète des hormones et des produits chimiques mystérieux qui produisent une ruée incroyable d’énergie et de bonheur et ce n’est là qu’un des effets secondaires étonnants de la pratique de la méditation.

La méditation apporte des choses différentes selon les personnes. Certains l’emploient au lieu de, ou en plus de la psychothérapie. D’autres lui trouvent plus de valeur comme un outil pour augmenter les performances dans le sport ou au travail et d’autres encore pour augmenter la mémoire et d’autres fonctions mentales. Certains comptent sur elle pour les aider à faire face à la douleur ou les séquelles d’un traumatisme ou d’une tragédie et pour regagner un contentement et une satisfaction pour les beautés de la vie. Et il y a ceux qui emploient la méditation comme un outil créateur pour les inspirer artistiquement. La méditation nous donne plus de force et une vigueur plus durable, de l’énergie sexuelle et nous calme, car elle fournit un repos qui est comparable à la profondeur, un sommeil tout particulièrement réparateur.
Il existe d’innombrables raisons de méditer, et une manière pour faire du monde un endroit meilleur, plus paisible et plus harmonieux et pour nous tous de consacrer un peu de temps hors de nos vies stressantes pour faire une pause et boire un peu de l’oasis mentale par la pratique de la méditation.
Dominique BERNARD
http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

ALLEZ DE L’AVANT, Comment vaincre les obstacles et réaliser vos projets

12 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Le succès appartient naturellement aux personnes d’action qui refusent la passivité, agissent, prennent des initiatives et vont jusqu’au bout de leurs projets. Une idée, même géniale, ne vaut rien si elle n’est pas menée à terme.  Bref, pour qu’une idée devienne réalité, il faut la mettre en actionCe principe s’applique à tous les domaines de la vie, et être intelligent ne suffit absolument pas pour réussir : la créativité doit toujours être suivie d’actes concrets et de nouvelles initiatives pour aboutir pleinement. Voyons comment vous pouvez devenir une véritable personne d’action et améliorer considérablement votre esprit d’initiative.

Quelles sont les différences entre les actifs et les passifs ?   Observez les gens autour de vous et vous verrez qu’ils tombent dans 2 catégories :

Les actifs : ceux qui passent à l’action pour réaliser leurs idées.

Les passifs : ceux qui n’agissent pas et qui remettent toujours l’action à plus tard.  Les personnes victimes de passivité passent leurs temps à trouver des foules de raisons qui les empêchent d’agir, au lieu de se concentrer sur les moyens qui pourraient les aider à mener à bien leurs idées.

Les personnes actives, elles, planifient leurs rêves de façon à les réaliser concrètement. Elles se donnent les moyens d’y parvenir. Elles partent du principe que rien ne se produira jamais sans une réelle initiative personnelle. Elles passent donc à l’action sans perdre de temps.  Les actifs agissent tandis que les passifs s’abstiennent, laissant au passage les opportunités leur échapper, et leur confiance personnelle s’effondrer inexorablement.  Les actifs savent qu’ils peuvent prendre le contrôle de leur vie, même dans les situations difficiles, car ils comptent sur leur propre capacité à se relever les manches et à agir.  Les passifs ont l’impression de subir leur existence, tout leur semble relever de la fatalité et du bon vouloir de ceux qui les entourent.

Comment faire alors pour accéder à ce groupe qui construit quotidiennement son succès ?   Renoncez à l’attente.

Le vrai problème de la passivité s’installe quand votre vie entière devient une longue suite d’attentes successives, et que vous prenez l’habitude d’en faire votre fonctionnement général.  N’attendez pas le “moment idéal” car il n’existe pas

Aller de l’avant et régler les difficultés au fil du temps est la marque des personnes actives qui sont conscientes qu’elles verront certainement des obstacles sur leur route, mais qui n’en font pas toute une histoire et s’en servent même au contraire comme d’une source de motivation.  Un saut dans le vide est parfois la meilleure technique

Adoptez donc les attitudes suivantes, afin de renoncer à l’attente :

  •  Oubliez la notion de risque 0 : vous ne pourrez jamais être sûr qu’un projet ne comporte aucun risque, donc acceptez ce postulat dès maintenant.  
  •  Réglez vos problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent, sans attendre non plus qu’ils prennent de l’ampleur, mais sans les anticiper au point de ne plus penser qu’à cela.  Ne passez pas tout votre temps à imaginer que tel ou tel souci pourrait survenir, mais vivez en ayant confiance en vous-même et en votre aptitude à faire face le moment venu.  Ne perdez pas de temps, agissez dès maintenant !  De façon résumée, l’attente comme mode de vie est l’ennemie naturelle de la réalisation de soi et peut vous empoisonner l’existence, jusqu’à réaliser, à l’âge de 80 ans, que vous avez attendu toute votre vie pour rien !

Soyez, certes, raisonnable pour ne pas faire tout ce qui vous passe en permanence par la tête et le réaliser n’importe comment, mais acceptez, par contre, de “vous lâcher” sur ces projets qui vous tiennent à cœur depuis si longtemps, si vous ne voulez pas finir par voir votre vie se dérouler toute seule devant vos yeux, sans que vous soyez réellement aux commandes.  Ne vous contentez pas d’attendre, mais agissez dès aujourd’hui.

N’enterrez pas vos idées   Je connais plusieurs personnes autour de moi qui ont réussi à faire disparaître elles-mêmes de très bonnes idées qu’elles avaient eues, en réussissant à se persuader qu’elles n’en valaient pas la peine.  Une idée est faite pour être suivie d’actions.  Vos idées devraient toujours être suivies d’actions, pour ne pas tomber dans le domaine du fantasme et de l’irréel, par nature inatteignable :  Vos idées sont précieuses et peuvent être à la source de véritables réussites, pour peu que vous soyez capable de franchir ce tout petit pas qui sépare l’inaction de l’action.  Mettez-vous dans la peau d’un parachutiste : le saut en lui-même peut être merveilleux s’il est accompli mais n’aura jamais lieu si vous restez des heures en l’air à ressasser la raison d’être du saut et les peurs qu’il vous inspire.  Ne craignez pas de confier votre idée à quelqu’un qui vous connaît bien et qui n’hésitera pas à vous donner le petit coup de pied aux fesses parfois nécessaire pour effectuer ce saut de lancement.  Planifiez le plus rapidement possible des actions concrètes  L’action est le seul remède efficace contre la peur, alors, agissez, faites s’évanouir vos peurs et récoltez les fruits de vos idées !

Utilisez l’action mécanique   Si je vous dis que pour s’y mettre, il faut s’y mettre, vous allez certainement penser que je vous sors une belle évidence ! Et pourtant…  Le plus souvent, toutes les belles théories psychologiques ne vous avanceront pas plus que cette simple logique qui est que l’action entraîne l’action.

L’action doit se produire “maintenant”, et non plus tard  La façon la plus simple d’utiliser l’action mécanique est de bannir un certain nombre de mots de votre vocabulaire, lorsque vous évoquez l’action : “un jour”, “demain”, “la semaine prochaine”, etc. sont autant de mots qui sont incompatibles avec l’action puisqu’ils relèvent de l’intention.  L’action se produit “maintenant”, et uniquement maintenant, et vous devez arrêter de penser à ce que vous ferez plus tard pour réellement agir maintenant.

Si vous prenez l’habitude d’utiliser le plus souvent possible le temps du présent pour parler et réfléchir, plutôt que celui du futur et du conditionnel, vous serez surpris des résultats concrets que vous obtiendrez, car votre esprit sera beaucoup plus convaincu . Agissez immédiatement

Développez votre esprit d’initiative  Une personne qui suit les consignes et les applique de façon consciencieuse et avec bonne volonté est une personne de qualité pour une entreprise.  Mais une personne qui suit les consignes, les applique de façon consciencieuse et avec bonne volonté, et imagine des façons de les faire évoluer pour dépasser l’objectif initial, est une personne infiniment précieuse pour l’entreprise. N’hésitez pas à vous porter volontaire.  Soyez volontaire pour toutes les expérimentations que d’autres veulent lancer, là où peu de personnes sont capables d’aller.

Exercices pratiques

Faites la liste de 5 projets, petits ou grands que vous remettez à plus tard depuis trop longtemps.  Notez-les sur un papier dans l’ordre que vous voulez, et engagez-vous fermement à les accomplir dès maintenant.  Réalisez un projet par semaine, et notez à chaque fois la satisfaction que vous ressentez d’avoir évité l’attente et d’avoir surmonté vos peurs. Cela vous aidera pour le projet suivant.

Au travail, demandez un entretien à votre responsable et expliquez que vous souhaitez vous engager de façon plus importante dans la société.  Demandez qu’on vous confie un projet supplémentaire, différent de vos fonctions habituelles afin de développer vos compétences : il est peu probable qu’on vous refuse cette demande !  Accomplissez ce travail avec autonomie et efficacité et vous ne manquerez pas d’en voir les retombées positives d’ici peu.

Faites la liste de tout ce que vous n’aimez pas faire au quotidien et que vous repoussez sans cesse en perdant du temps : il peut s’agir de faire la vaisselle, faire vos comptes, sortir les poubelles, rédiger vos notes de frais, faire votre rapport mensuel, etc.  Contraignez-vous consciemment à effectuer ces actions dès qu’elles se présentent, en vous concentrant sur l’objectif de l’action mécanique, qui est que le 1er geste entraîne ensuite facilement les autres.

Au plaisir de vous retrouver sur le chemin de la Réussite et du Succès et du bien être

Dominique BERNARD

www.coaching-facile.com/uuBGcU37