RSS Feed Twitter

Articles associés au tag ‘La méditation’

Méditer pour libérer votre potentiel caché – partie 1

10 mai 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

 Powered by Max Banner Ads 

La méditation est souvent mal comprise par ceux qui ne la pratiquent pas. Très souvent, j’entends que la méditation est rapportée comme un « état altéré de la conscience ». Cela retentit comme quelque chose d’enivrant plutôt qu’apportant la clarté à un esprit encombré.

Sans pousser trop loin les explications de ce qu’est la méditation, ou de ce qu’elle n’est pas, concentrons-nous sur une des nombreuses choses qu’une pratique quotidienne de la méditation peut vous apporter.

La méditation est généralement vue dans de nombreux cours de yoga, mais elle a été pratiquée par une série de cultures comme les prêtres catholiques et les Samouraïs japonais, qui ont pratiqué une forme de méditation zen. Je mentionne ceci afin que vous puissiez visualiser le plein éventail de la méditation et de ses nombreuses facettes.

Il y a de nombreuses formes et une grande variété de types de méditation, mais la forme la plus facile à apprendre est, « méditation consciente de la respiration ». Comparée à beaucoup d’autres techniques de méditation, celle-ci permettra à n’importe qui d’éprouver les avantages de la méditation dans un laps de temps bien plus court.

En ce point, laissez-nous considérer que dans la méditation et les professeurs de yoga comparent souvent l’esprit à un singe. De nombreuses pensées traversent, en même temps, notre cerveau et il est difficile de contrôler toutes nos impulsions et bien moins encore, de pouvoir se reposer et méditer. Alors, pourquoi passer par toutes ses difficultés ?

Libérer le potentiel illimité de votre esprit

La méditation a de nombreuses récompenses et nous allons maintenant en considérer une d’une extrême valeur. Par la pratique quotidienne de la méditation, vous allez pouvoir libérer le potentiel illimité de votre esprit. La capacité de changer ou de modifier l’univers, commence à partir d’une seule pensée de votre esprit.

Un homme a  décidé d’exploiter la puissance du feu, avait-il prévu l’effet du réchauffement global ? Comment pouvait-il imaginer où nous en serions aujourd’hui ? Ce n’est là qu’un exemple de karma parmi des milliers – la loi de la cause à effet. Par conséquent, un changement apparemment tout petit, de n’importe quelle sorte, aura un effet d’ondulation sur l’univers.

Certaines de ces graines pour changer l’univers, repose enfermée dans votre esprit, mais vous avez la capacité de façonner l’avenir par les toutes petites modifications que vous mettez en œuvre. Disons que vous avez un ami, un membre de la famille ou un associé, qui s’occupe profondément de vous, mais, jusqu’ici, vous l’avez toujours pris pour acquis. Pouvez-vous imaginer ce qui se produirait si vous preniez le temps de soigner cette relation ?

La réponse est que vous auriez un allié fidèle et loyal, en faisant simplement preuve de bienveillance et d’appréciation.

Vous avez la capacité de changer votre propre personnalité et d’influer sur le monde autour de vous. Si tout va bien, votre personnalité continuera toujours d’évoluer pour devenir meilleure, si tel est le cas, ceci altérera sur chacune des personnes autour de vous pour les amener vers le meilleur.

Dominique BERNARD

http://bienetreavecsoi.promety.net

 

Introduction à la méditation

10 avril 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

 

 

La méditation se rapporte à un état où votre corps et votre esprit sont consciemment détendus et concentrés. Les praticiens de cet art rapportent une augmentation de la conscience, de l’attention et de la concentration, aussi bien que des perspectives plus positives dans la vie.

La méditation est le plus généralement associée aux moines, aux mystiques et à d’autres disciplines spirituelles. Cependant, vous ne devez pas être un moine ou un mystique pour apprécier ses avantages. Et vous ne devez pas même être dans un endroit spécial pour la pratiquer. Vous pourriez même vous y prêter dans votre propre salle de séjour !

Bien qu’il y ait beaucoup de nombreuses approches à la méditation, les principes fondamentaux demeurent les mêmes. Le plus important parmi ces principes est l’élimination des pensées obstructives, négatives, errantes et fantasques afin de  calmer l’esprit avec un sens profond d’attention. Ceci dégage l’esprit des débris et le prépare pour une qualité plus élevée d’activité.

Les pensées négatives que vous avez peuvent concerner ces voisins bruyants, ces fonctionnaires autoritaires, ce PV que vous avez reçu, on dit aussi que le Spam non désiré contribue à la  `pollution’ de l’esprit, alors jetez tout ça dehors et gardez l’esprit clair de sorte qu’il puisse se concentrer sur des pensées plus profondes et plus compréhensibles.

Certains praticiens vont même jusqu’à couper toute entrée sensorielle, aucune vue, aucun bruit et rien à toucher afin de ne pas être distraits par une quelconque agitation. Vous pouvez maintenant vous concentrer sur une pensée intense et profonde si vous le souhaitez. Cela peut sembler assourdissant au début, parce que nous sommes tellement habitués à constamment voir et entendre des choses, mais tout en continuant votre exercice vous vous trouverez vous-mêmes beaucoup plus sensibles à toutes les choses autour de vous.

Si vous trouvez que les positions de méditation que l’on peut voir à la télévision avec des dos arqués et des contorsions qui semblent douloureuses vous n’avez pas besoin de vous inquiéter. Le principe ici est d’être dans une position confortable favorisant la concentration. Ceci peut se produire tout en étant assis les jambes croisées, debout, couché et même en marchant.

Si la position vous permet de vous détendre et de vous concentrer, alors se sera un bon point de départ. Assis ou debout, le dos devrait être droit, mais ne vous tendez pas et ne vous forcez pas. En d’autres positions, le seul « non » serait une posture avachie dans laquelle vous risqueriez de vous endormir.

Les vêtements lâches et confortables aident beaucoup dans le processus de méditation, des vêtements trop bien ajustés ont une tendance à vous étouffer et à vous rendre tendus.

L’endroit où vous allez exécuter la méditation devrait avoir une atmosphère relaxante. Cela peut être dans votre salle de séjour,  chambre à coucher ou n’importe quel endroit dans lequel vous vous sentez à l’aise. Vous pouvez utiliser une natte d’exercice si vous prévoyez de prendre des positions plus stimulantes (si cela vous aide à la concentration et si le contorsionniste caché en vous, vous pousse au défit). Vous pouvez aussi arranger l’endroit de sorte qu’il soit reposant pour vous.

Le silence aide la plus part des personnes à se détendre et à méditer, il vous faut un endroit calme et isolé loin du téléphone et du bruit de la machine à laver. D’agréables parfums aident également à cet égard, des bougies aromatiques peuvent être parfaites dans ce sens.

Les moines que vous voyez à la télévision faisant ces bruits monotones exécutent réellement leur mantra. En termes simples, le mantra est une incantation courte, un simple bruit qui, pour ces praticiens, possède une valeur mystique.

Vous n’avez pas besoin de faire ce genre de chose ; cependant, ces actions répétées telles que la respiration et le fredonnement peuvent aider à la concentration et à amener le praticien à un degré de conscience plus élevé.

Le principe ici est la concentration. Vous pouvez également essayer de vous concentrer sur un certain objet ou une pensée, voire même, tout en gardant vos yeux ouverts, vous concentrer sur une simple vue.

Une routine type peut vous plonger dans un état méditatif silencieux de chaque partie de votre  corps et concentrer votre conscience sur cette petite partie de votre quotidien. Pendant que vous faites cela vous devez être sensibles à chaque tension de chacune des parties de votre corps. Visualisez mentalement le relâchement de ces tensions. Cela fonctionne à merveille.

Vous trouverez également de nombreux CD de méditation sur le marché, il a été prouvé scientifiquement qu’ils changent vos ondes cérébrales de telle manière qu’ils vous aident à réaliser la méditation profonde.

En tout, la méditation est une pratique relativement sans risque et les efforts valent la peine, si on peut dire efforts, rappelez-vous que nous parlons relaxation.

Les études ont prouvé que la méditation provoque des effets physiologiques bénéfiques au corps. Et il y a eu un consensus croissant dans la communauté médicale pour étudier plus en profondeur ses effets. Commencez dès maintenant à vous créer une meilleure santé et un meilleur bien-être… commencez à méditer aujourd’hui !

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

 

Apprendre à méditer.

28 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Dans l’agitation du monde actuel, apprendre à méditer peut apporter un sens au calme et à la satisfaction intérieure. La pratique de la méditation est un passage dans votre conscience intérieure, qui a pour résultat une augmentation de la conscience de votre propre existence et de votre rapport global avec le cosmos.

Si vous cherchez à répondre à cette fameuse question : « qui suis-je et pourquoi suis-je ici ? » ou si vous cherchez simplement à apprendre une technique simple de relaxation, il se pourrait que la méditation soit la bonne réponse pour vous.

Bien qu’il y ait des centaines de techniques établies, comment vous allez méditer vous incombe vraiment. Vous pouvez sélectionner et choisir parmi différentes écoles de pensée et trouver une technique qui convienne mieux à votre personnalité. Cependant, bien que la méditation ait beaucoup de  contextes culturels différents, il y a certaines facettes générales qui dépassent les limites de n’importe quelle culture.

Selon la philosophie orientale, méditer signifie penser à l’éternel, ou plutôt augmenter votre conscience jusqu’à ce que vous soyez en harmonie avec le cosmos dans son ensemble. Les émotions transcendantales aiment le chagrin, l’euphorie ou même l’amour. Ils peuvent disparaitre, mais l’univers est éternel. Par la suite, avec la pratique, apprendre à méditer peut vous amener dans une harmonisation plus étroite avec les véritables racines et les buts de l’existence même.

Même si vous n’êtes pas intéressé par les implications métaphysiques de la méditation, méditer a un véritable effet sur la santé.

 Apprendre à méditer peut avoir des effets positifs sur les maladies générées par le stress telles que la tension artérielle et les problèmes cardio-vasculaires. En conjonction avec des approches traditionnelles de la médecine occidentale, la méditation peut cibler les causes premières de certaines conditions dues au stress en apaisant et en éclaircissant les esprits.

Il existe de nombreuses techniques de relaxation issue de la méditation. Vous pouvez méditer assis, debout ou allongé, sur une chaise ou sur le plancher. Apprendre comment méditer n’est pas difficile. Il y a de nombreux programmes en ligne qui peuvent vous enseigner les bases et vous aider à démarrer. Ces programmes peuvent vous guider à chaque étape du processus de la méditation, vous fournir des astuces sur des postures appropriées et vous enseigner comment créer la situation idéale pour votre séance de méditation.

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

 

Qu’est-ce que la méditation et comment méditer ?

25 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Vous pouvez employer la méditation pour améliorer votre santé mentale et vos capacités, mais aussi pour améliorer votre santé physique.  Certaines de ces techniques sont très simples, vous pouvez les apprendre à partir d’un livre ou d’un article, d’autres exigent les conseils d’un professeur qualifié de méditation.

Qu’est ce que la méditation ?

La plupart des techniques appelées méditation incluent ces composants :

  • Vous êtes assis ou allongé dans une  position détendue.
  • Vous respirez régulièrement. Vous inspirez profondément pour obtenir assez d’oxygène. Quand vous expirez, vous détendez vos muscles de sorte que vos poumons soient bien vidés, mais sans tensions.
  •  Vous cessez de penser aux problèmes et aux soucis quotidiens.
  • Vous concentrez vos pensées sur un certain bruit, un certain mot que vous répétez, une certaine image, un certain concept abstrait ou un certain sentiment. Votre attention entière devrait être dirigée sur l’objet sur lequel vous avez choisi de vous concentrer.
  • Si quelques pensées étrangères s’introduisent, bloquez cette pensée étrangère, et retournez à l’objet de la méditation.

Les différentes techniques de méditation diffèrent selon le degré de concentration et selon comment des pensées étrangères sont traitées. Dans certaines techniques, l’objectif est de se concentrer tellement intensément qu’aucune pensée étrangère ne peut se produire.

Dans d’autres techniques, la concentration est plus détendue de sorte que les pensées étrangères arrivent facilement. Quand ces pensées étrangères sont découvertes, on les bloque et on retourne à la méditation pure d’une façon décontractée. Les pensées qui viendront à l’esprit, seront souvent des choses que vous avez oubliées ou supprimées et elles vous permettront de redécouvrir des choses cachées dans votre mémoire. Cette redécouverte aura un effet psychothérapeutique.

Les effets de la méditation  La méditation a les effets suivants :

  • La méditation vous apportera le repos et la récréation.
  • Vous apprendrez à vous détendre.
  • Vous apprendrez à mieux vous concentrer sur la résolution des problèmes.
  • La méditation a souvent un bon effet sur la tension artérielle.
  • La méditation a des effets bénéfiques sur des processus intérieurs du corps, comme la circulation, la respiration et la digestion.
  • La méditation régulière aura un effet psychothérapeutique.
  • La méditation régulière facilitera le système immunitaire.
  • La méditation est habituellement plaisante.

LA DIFFÉRENCE ENTRE L’HYPNOSE ET LA MÉDITATION

L’hypnose peut avoir certains effets relaxants et psychothérapeutiques identiques à ceux obtenus par la méditation. Cependant, quand vous méditez vous prenez les commandes vous-même ; par l’hypnose vous avez laissé une autre personne prendre les commandes. D’autre part, l’hypnose n’aura pas un effet de formation sur votre capacité de concentration.

UNE FORME SIMPLE DE MÉDITATION  Voici une forme simple de méditation :

  • Asseyez-vous dans une bonne chaise en position confortable.
  • Détendez tous vos muscles autant que vous pouvez.
  • Cessez de penser à n’importe quoi, ou essayez au moins de ne pas penser à n’importe quoi.
  • Expirez en détendant tous les muscles de votre appareil respiratoire.
  • Répétez cela pendant 10 à 20 minutes :
  • Inspirez tellement profondément jusqu’à ce que vous sentiez que vous avez assez d’oxygène.
  • Expirez en détendant complètement votre poitrine et votre diaphragme.
  • Chaque fois que vous expirez, pensez au mot « un » ou tout  autre mot simple à l’intérieur de vous-même. Vous devriez penser le mot d’une façon prolongée, et de sorte que vous l’entendiez à l’intérieur de vous utilisez votre voix intérieure et essayez d’éviter de le prononcer normalement.
  • Si des pensées étrangères entrent, arrêtez simplement ces pensées d’une façon détendues, et continuez de vous concentrer sur votre respiration et le mot que vous répétez.

Pendant que vous procédez à cette méditation, vous devriez vous sentir davantage détendu dans votre corps et dans votre esprit, vous devriez aussi sentir que vous respirez régulièrement et  plus efficacement et que la circulation du sang dans tout votre corps devient aussi plus efficace. Vous pouvez également sentir un plaisir mental croissant pendant toute la méditation.

LES EFFETS DE LA MÉDITATION SUR LES MALADIES  Comme tout exercice, la méditation peut être exagérée. Par conséquent vous ne devriez pas méditer trop longtemps ou trop  concentré au point d’en ressortir exténué ou vidé mentalement.

La méditation peut parfois être un problème pour des personnes souffrant de maladies mentales, d’épilepsie, de problèmes cardiaques sérieux ou des maladies neurologiques. D’un autre côté, la méditation peut être utile dans le traitement de ces derniers.

Les gens souffrant de telles conditions devraient vérifier quels effets peuvent avoir les différents genres de méditation sur leurs propres problèmes de santé, avant de commencer à pratiquer la méditation. Si vous êtes dans l’une de ces conditions, il vous est recommandé d’apprendre la méditation avec l’aide d’un professeur, d’un psychologue ou d’un professionnel de la santé expérimenté qui emploi la méditation comme module de traitement pour des maladies réelles.

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/pvm-vivre

 

Tout Savoir Sur Les Chakras

5 mars 2013 par Dominique BERNARD Pas de commentaire »

Les chakras, centres d’énergie de votre corps

On entend souvent qu’il faut ouvrir ses chakras pour se sentir mieux. Mais, qu’est-ce que les chakras au fait ?Le mot « chakra » veut dire « roue de feu » ou « roue d’énergie » en sanskrit. En fait, les chakras sont des endroits précis de votre corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu : à l’intérieur de votre corps, entre votre corps physique et le corps astral, et entre l’intérieur et l’extérieur. Ce sont des puits d’énergie. L’énergie circule à travers votre corps en suivant des méridiens (ou nadis pour les hindous) et à chaque croisement de méridiens correspond un chakra.

Les chakras sont nombreux dans votre corps et sont hiérarchisés. Il existe 7 chakras majeurs, 21 chakras mineurs et 49 points focaux. Les 7 chakras majeurs se répartissent dans votre corps de la tête au périnée. Vous avez de haut en bas :

  •           le centre coronal (sommet de la tête) ou Sahasrara : il transcende les autres chakras ; sa couleur associée est le violet ; c’est le centre de la spiritualité.
  •         le centre frontal (entre les sourcils) ou Ajna ; c’est le troisième œil ; il détermine votre vision de la vie et toutes vos activités mentales ; sa couleur associée est l’indigo ;  c’est le centre de votre intuition.
  •          le centre laryngé (gorge) ou Vishuddha : il reflète votre capacité à vous exprimer et à écouter ; sa couleur associée est le bleu ; c’est le centre de la communication.
  •           le centre cardiaque (milieu de la poitrine) ou Anahata : c’est la chakra du cœur ; il représente l’amour inconditionnel, la paix, les sentiments ; sa couleur associée est le vert ; il permet l’acceptation de soi et des autres.
  •          le centre solaire (estomac) ou Manipura : il est responsable de la qualité de vos rapports avec les autres ; sa couleur associée est le jaune ; il aide à atteindre vos objectifs.
  •          le centre sacré (bas-ventre) ou Svadhishthana : il est le siège des énergies sexuelles, de la fertilité ; sa couleur associée est le orange ; il influe sur le désir et les facultés créatrices.
  •           le centre racine (coccyx et périnée) ou Muladhara : il est en relation avec la force de la vie ; il est relié à la sexualité, à l’environnement, à la nature ; sa couleur associée est le rouge ; son rôle est de stabiliser, d’enraciner.

Schéma représentant l’emplacement et les différentes « couleurs » des chakras.

Les 7 chakras majeurs sont reliés entre eux par un canal central, un canal d’énergie qui passe à travers la colonne vertébrale.

Les chakras s’ouvrent vers l’extérieur, dans deux directions : vers l’avant et vers l’arrière de votre corps (sauf pour le centre racine et le centre coronal, qui se dirigent vers le bas). Ils ont la forme d’un entonnoir et suivent toujours un mouvement rotatif (d’où le terme de « roue »). Leur direction de rotation change suivant le sexe : les chakras tournent dans le sens des aiguilles d’une montre chez l’homme, en sens inverse chez la femme.

Vos chakras jouent deux rôles :

  •          distribuer l’énergie dans toutes les parties de votre corps, énergie puisée dans votre corps, dans votre environnement, dans le cosmos
  •         être les intermédiaires entre votre corps et votre esprit, c’est-à-dire mettre en relation les différents étages de votre être. Tous les aspects de votre corps (biologiques, énergétiques, émotionnels et mentaux) forment alors un tout.
  •         Les chakras distribuent l’énergie dans tout votre être. Vous devez donc essayer de capter le maximum d’énergie afin de la répartir dans votre corps.

En outre, pour que vous vous sentiez bien, en parfaite harmonie entre votre corps et votre esprit, entre vous et le monde extérieur, il faut que vous appreniez à ouvrir vos chakras. Un chakra fermé est le signe d’un repli sur soi même, d’un mal-être général.

Différentes méthodes existent pour ouvrir vos chakras : les couleurs, les mantras, les sons, les huiles essentielles, la concentration, la méditation, la respiration profonde, etc. Mais la méthode la plus connue est le yoga. Ainsi, pour que vous soyez en bonne santé, vous devez veiller à ce que vos chakras fassent circuler l’énergie dans votre corps de façon harmonieuse et efficace. Cela s’apprend…

Comment ouvrir vos chakras ?

Pour que la circulation de l’énergie se fasse harmonieusement, il est nécessaire que vos chakras soient ouverts. Cette ouverture est nécessaire pour votre bien-être, mais la difficulté c’est qu’elle ne se fait pas aussi facilement que cela. Différentes méthodes existent. Cela demande un travail sur vous approfondi et généralement il vous faudra l’aide de quelqu’un, d’un « Maître », par exemple, pour y parvenir pleinement. Attention, avant tout, vous devez savoir qu’il est nécessaire d’ouvrir tous vos chakras, afin d’éviter de rompre l’équilibre énergétique dans votre corps. Un chakra ne doit pas prendre le dessus sur les autres.

Voici quelques techniques utilisées pour ouvrir les chakras :

La méditation Cela consiste à concentrer votre pensée sur vos chakras, l’un après l’autre (de bas en haut, en terminant par le sommet de votre crâne). Vont intervenir la visualisation et la respiration profonde. Vous devez grâce au travail de votre pensée, arriver à concentrer l’énergie sur un point précis de votre corps.

Un Audio sur la respiration profonde est disponible en téléchargement gratuit sur le site Katisa Editions http://www.katisaeditions.com .

Les Mantras Là, il s’agit de faire un travail de visualisation des couleurs de chaque chakra (voir précédemment) dans chacune de leur zone, en accord avec la vibration du mantra (série de syllabes, répétées plusieurs fois en rythme ; sorte d’incantations) correspondant. Allongez ou debout, après avoir fait le calme en vous, vous devez faire vibrer le mantra qui correspond à chacun de vos chakras, tout en visualisant la couleur qui correspond à ce dernier. Par exemple, pour le premier chakra (de base), vous devez vibrer (prononcer) le premier mantra « ou » (= un « ouh profond »), en visualisant une lumière rouge correspondant à ce premier chakra, et ainsi de suite pour les autres, comme suit :

  •           Muladhara : couleur : rouge ; mantra : O ou Ou profond
  •          Svadhishthana : couleur : orange ; mantra : O
  •          Manipura : couleur : jaune ; mantra : O aiguë proche du         
  •          Anahata : couleur : vert ; mantra : A
  •          Vishuddha : couleur : bleu ; mantra : E
  •          Ajna : couleur : indigo ; mantra : I
  •           Sahasrara : couleur : violet ; mantra : AUM

L’imposition des mains

Vous devez obligatoirement vous faire faire cette manipulation par un thérapeute compétent, comme des praticiens en Reiki ou en magnétisme. L’énergie des mains du thérapeute, placées à quelques centimètres du corps, permet l’ouverture et l’harmonisation de vos chakras. Surtout, choisissez bien votre thérapeute car il s’agit d’une véritable manipulation, d’un transfert d’énergie qui demandent à ce qu’il soit lui-même en parfaite santé et surtout compétent !

Les massages avec des huiles essentielles. C’est à peu près la même chose que l’imposition des mains mais ici, il y a contact direct avec la peau. Cela consiste à masser les zones qui correspondent à chacun de vos chakras. Il est recommandé d’utiliser les huiles essentielles qui correspondent à chacun d’eux :

  •          Muladhara : Musc, cèdre, girofle
  •           Svadhishthana : Patchouli, orange, santal, myrrhe
  •          Manipura : Lavande, bergamote, citrus
  •          Anahata : Rose, Jasmin
  •         Vishuddha : Benjoin, menthe, sauge, eucalyptus
  •          Ajna : Jasmin, lavande, lys
  •          Sahasrara : Oliban, Lotus, Myrrhe

Le massage peut s’effectuer sur le ventre ou sur le dos. En effet, comme je l’ai indiqué précédemment, les chakras ont la forme d’un entonnoir qui s’ouvre à la fois vers l’avant et vers l’arrière.

L’harmonisation. Cela consiste à « travailler », par imposition des mains (effectuée par un thérapeute compétent), sur deux chakras en même temps, afin de les équilibrer, d’harmoniser leurs énergies. Cela est efficace contre les grosses fatigues.  Et le yoga dans tout cela ?

Le yoga.  Comme le yoga est une technique qui permet d’harmoniser votre corps et votre esprit, il est indéniable qu’il peut influer fortement sur vos chakras. Le yoga est un enchaînement de postures (la plus connue est le « lotus »), accompagné d’un contrôle de la respiration. C’est une sorte de gymnastique douce, à pratiquer régulièrement, qui permet de combattre le stress, de se détendre, d’avoir une grande maîtrise de soi, de parvenir à la paix intérieure. Demandant une grande concentration, le yoga est proche de la méditation. Cette description rapide du yoga vous montre qu’il est parfaitement adapté à l’ouverture de vos chakras.

Il existe différentes sortes de yoga, de plus doux aux plus énergique. Vous avez, par exemple :

  •           Le Hatha-Yoga : différentes postures agissant sur les muscles et sur les glandes, les tendons, les organes internes, le système nerveux, les émotions, l’esprit…
  •          Le Yoga-nidra : c’est une relaxation profonde
  •          Le yoga du son : le corps est considéré comme un instrument de musique ; grâce à des vibrations sonores, le souffle s’allonge et libère des endorphines qui apaisent l’esprit
  •          Le Raja-yoga : entrent en ligne de compte la maîtrise des sens, la concentration et la méditation.
  •           Le yoga-Iyengar : les positions doivent être tenues très longtemps donc cela implique une grande concentration et une discipline à toute épreuve
  •           L’Asthanga : plus dynamique, les postures s’enchaînent rapidement et avec précision
  •           Le yoga-Bikram : il implique d’enchaîner 26 postures en pleine chaleur, ce qui demande d’être en très bonne santé.

L’ensemble de ces techniques de yoga, plus ou moins compliquées ou exigeantes, demande d’être accompagné par de très bons thérapeutes. N’hésitez pas à essayer ces techniques afin de savoir celle qui vous convient le mieux.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses techniques pour ouvrir vos chakras. Je viens de vous décrire les principales. Si cela vous intéresse, à vous de tester et de choisir celle qui vous convient le mieux. L’essentiel est de savoir qu’elles nécessitent toutes un accompagnement, un bon accompagnement, pour que cela soit efficace et inoffensif surtout ! Pratiquez l’ouverture et vous retrouverez votre équilibre et votre énergie.

Cet ouvrage fait partie de la collection de livres, de CD audio et vidéo de développement personnel que vous pouvez télécharger sur le site : http://www.katisaeditions.com écrit par Isabelle BRUNET et Katy GAWELIK 

Dominique BERNARD

http://ledi.bienetreavecsoi.promety.net/webrd/he-energie